Hydrocarbures


Le Mali est le pays qui vend le moins le carburant dans la sous-région, après la Côte d’Ivoire.

Cette annnonce a été faite le mercredi 10 mars 2016, par la commission de suivi du mécanisme de taxation des produits pétroliers, dirigée par Zoumana Mory Coulibaly. Pour Zoumana Mory Coulibaly, c’est la 8ème fois consécutive que les prix des produits pétroliers connaissent une baisse dans notre pays.

Il dira que les prix fournisseurs des produits pétroliers ont baissé en moyenne de 12,2 FCFA/litre, soit moins de 6% par rapport à ceux du mois de février. Les prix à la pompe ont baissé de 15 FCFA /litre par rapport au mois de février 2016 pour les produits liquides, à l’exception du fuel-oil 180 dont le prix reste inchangé.

Le prix subventionné du gaz butane, qui est de 584 FCFA reste aussi inchangé, a indiqué, M. Coulibaly. Pour l’orateur, le prix à la pompe des carburants au Mali est de 675 FCFA pour le supercarburant, 582 FCFA pour le gasoil. Quant au Burkina Faso, le supercarburant est vendu à 682 FCFA et 606 pour le gasoil. Au Sénégal, le supercarburant est vendu à 795 FCFA et le gasoil à 690 FCFA. La Côte d’Ivoire est le seul pays à pratiquer des prix à la pompe des craburants moins chers que ceux du Mali, soit 570 FCFA/litre. A ses dires, toutes ces baisses sont le fruit de la volonté politique du gouvernement à se conformer aux variations des cours internationaux du pétrôle, afin de sauvegarder le pouvoir d’achat des consommateurs.

START TYPING AND PRESS ENTER TO SEARCH